• Logo_Causeries.jpg
  • Logo_Vendredis_de_la_Culture.jpg

Figures et discours de migrants en Afrique,Mémoires de routes et de corps - Ly

CouvertureOuvrageLy

Résumé Ouvrage

Que nous apprennent les figures et discours de migrants sur les mutations contemporaines du continent africain ? Pour répondre à cette question, les contributeurs de cet ouvrage ont croisé les disciplines : linguistique, littérature, histoire, socioanthropologie et sciences politiques. C’est une approche du langage comme praxis sociale qui renvoie à la fonction symbolique des faits langagiers conçus comme actes sociaux et produits en interaction avec une mémoire collective, qui sans cesse se reconstruit. La question de la migration est abordée ici à partir des phénomènes de production et de circulation de la parole ; celle qui marque et recompose des discours et des récits au quotidien, par les hommes et les femmes qui voyagent autant que par ceux et celles qui restent.
Ce commun souci a garanti ce qui fait le fil d’Ariane de ces contributions qui, tour à tour, nous projettent de littératures en récits, d’itinéraires en itinérances, de la foi à la voie, de la frontière au passage, des corps aux ombres, de la vie à la mort, de l’écho des routes à la mémoire de l’art ou à l’art de la mémoire.
Abdourahmane Seck est historien et anthropologue, chef de section au Centre d’études des religions de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis du Sénégal, et chercheur associé au Centre Jacques Berque – Rabat (Maroc).
Cécile Canut est professeure des universités et chercheure en sociolinguistique à l’université Paris Descartes.
Mouhamed Abdallah Ly est chercheur au laboratoire de linguistique de l’Institut Fondamental d’Afrique Noire- Cheikh Anta Diop.