Présentation laboratoire botanique

                     C'est en 1941, cinq ans après la création de l'Institut Français d'Afrique Noire, IFAN (actuellement Institut Fondamental d'Afrique Noire Cheikh Anta Diop, IFAN Ch. A. Diop), que Monsieur le Professeur Paul JAEGER, alors titulaire de la chaire de Botanique à la Faculté de Pharmacie de l'Université (Louis Pasteur depuis les années 1960) de Strasbourg, assura la direction du Département (aujourd'hui Laboratoire) de Botanique de cet Institut.

Il fut remplacé à ce poste en 1952 par Monsieur le Professeur Albert PITOT, lequel y fut remplacé à son tour vers 1957 par Monsieur le Professeur Jacques Georges ADAM, Ingénieur des Eaux, Forêts et Pêches.

De 1967 en juillet 2000, ce Laboratoire  a été dirigé par Monsieur le Professeur Antoine NONGONIERMA, du Département  de Biologie Végétale de la Faculté des Sciences et Techniques de l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Depuis août 2000 il est dirigé par le Dr Mathieu Chargé de Recherches au dit laboratoire.


Il faut aussi noter que Monsieur Antoine NAEGÉLÉ a travaillé dans ce Laboratoire de 1955 à 1961 comme Assistant de Recherche. D’autres chercheurs comme James CHILLOU, Guy Edouard ROBERTY,  SCHNEIDER, R. SCHNELL etc., ont également séjourné dans ce Laboratoire.


Avec près de 60 000 échantillons botaniques de toute l'Afrique continentale et insulaire et même du Proche-Orient, le principal objectif du Laboratoire de botanique à sa création, était dès lors atteint. Ces échantillons sont identifiés, classés, entretenus, remis à jour taxonomiquement et enrichis.

Cet herbier (l'un des plus importants du continent) constitue-t-il un potentiel phytogénétique et ethnobotanique des plantes de toute l'Afrique et d'une partie du Proche-Orient. Aussi, l'herbier de l'IFAN est un important outil de travail pour les amis de la nature, les élèves, les étudiants, les enseignants et les chercheurs du monde entier.