Fonds des archives historiques

   Le fonds des Archives historiques de l’IFAN est constitué de correspondances,de dossiers du  Personnel,des travaux des Chercheurs,de rapports d’activités.

De manière plus générale ces dossiers permettent de comprendre l’évolution,  l’organisation et le fonctionnement de l’Institut dans la période allant de sa création en 1936 à l’année 1963.

Volumétrie
    Le fonds est estimé à quelques quarante(40) mètres linéaires de documents.Une partie du fonds des Archives historiques est conservée aux Archives nationales et complète les séries J et O de l’Enseignement.Cette partie du fonds touche aux questions relatives aux archives, aux bibliothèques, aux sciences, à la littérature et aux arts.

Intérêt du fonds historique des Archives de l’IFAN
    Le  fonds  des  Archives  témoigne  de  l’intensité  éclectique  de  l’activité  des chercheurs  d’une  part,  et  apporte  de précieux  renseignements  sur  le  réseau  de relations  avec  leurs  homologues  à  travers  le  monde.  Il  rend  également  compte des  rapports  qui  ont  existé  entre  l’IFAN  et  les  institutions  partenaires  dans  les autres colonies françaises d’Afrique.L’analyse des dossiers révèle, à l’évidence, que l’IFAN a très tôt constitué un pôle d’excellence à partir duquel des travaux scientifiques de haute facture ont été  menés.  Les  domaines  couverts  portent  sur  l’homme,  l’eau  (hydrologie, hydrobiologie),  les  sols,  le  microclimat,  la  flore,  la  biologie,  l’ethnologie,  la linguistique,  la  préhistoire,  l’archéologie,  l’art,  la  démographie,  les  techniques agricoles, la religion, etc.  

    L’analyse  des  dossiers  renseigne  également  sur  les  relations entre  l’IFAN  et les   Services   de   l’Administration   coloniale   dans   le   domaine   scientifique, conformément à un point essentiel de sa feuille de route primordiale et qui se résume à faire jouer à l’Institut le rôle de centre local de recherche scientifique et de  documentation,  un  relais  entre  le  chercheur  sur  le  terrain  et  les  grands laboratoires spécialisés.

    Le  fonds  historique  apporte  ainsi  un  précieux  éclairage  sur  les  rapports  qu’entretenait l’IFAN avec des institutions telles que : l’ORSTOM (actuel IRD), le CNRS, l’Institut africain International, l’Institut Pasteur, le Laboratoire de Pêche coloniale,  le  Museum  national  d’Histoire  naturelle,  le  Musée  de  l’Homme,  le Musée royal d’Afrique centrale, le Musée du Louvre, etc.

Les séries qui composent le fonds
    On  retrouve  cinq (05)  séries  qui  se  subdivisent parfois  en  sous  séries  dans  le fonds des Archives.
Il s’agit de :  
1.la série A : Organisation et fonctionnement de l’Institut
2.la série B : Affaires du Personnel
3.la série C : Correspondances
4.la série D : Congrès et rencontres diverses
5.la série E : Missions et travaux de recherche