Présentation

Nom du département : Langues et Civilisations

Prénom et nom du chef de département : Abdoulaye Keïta
Adresse mail institutionnelle : abdoulaye.keita(at)ucad.edu.sn
Téléphone institutionnel + poste : 33 825 98 90 poste 216
Laboratoires affiliés : Linguistique ; Islamologie ; Littératures et Civilisations africaines ; Anthropologie culturelle

Présentation du département

Le Département  de Langues et Civilisations regroupe quatre (04) Laboratoires : Littérature et Civilisations africaines, Islamologie, Linguistique et Anthropologie culturelle. Malgré le nombre relativement limité des laboratoires, c’est peut-être le département le plus transversal de l’IFAN. Avec le large spectre de domaines embrassés, aucun aspect des sociétés étudiées n’échappe au regard des équipes de recherche.

 

Le laboratoire de Linguistique, outre les  recherches générales sur la linguistique, la linguistique comparée et la sociolinguistique, s’occupe aussi de la documentation des langues nationales du Sénégal. Ses chercheurs s’impliquent aussi pleinement dans l’encadrement des étudiants du département de linguistique de la Faculté des Lettres et Sciences humaines.

 

Les missions principales du laboratoire d’Islamologie sont : la collecte de manuscrits en langue arabe ou en ajami, leur conservation et leur exploitation. Le Sénégal est un pays où beaucoup de foyers religieux ont rayonné dans toutes les régions du pays et une présence confrérique y est fortement marquée. Cette grande diversité fait la richesse du fonds documentaire de ce laboratoire

 

Le laboratoire de Littératures et Civilisations africaines s’occupe essentiellement de tradition orale. Recueil, conservation, traduction, étude et publication de textes du patrimoine immatériel. Outre sa mission de sauvegarde des textes oraux (sonothèque de plus de 1500 cassettes audio), il s’implique dans l’enseignement de la littérature orale à la Faculté des Lettres et sciences humaines  de Dakar, de l’UFR de Lettres de l’Université A. Seck de Ziguinchoret dans l’encadrement des étudiants en Master et en Doctorat. Il est très impliqué aussi dans l’animation du REARE (réseau Euro-Africain de Recherche sur les Epopées) et  du CIMEEP (Centro Internacional e Multidiciplinar de Estudios Epicos – Brésil).

 

Le laboratoire d’Anthropologie culturelle s’intéresse aux systèmes de pensée en Afrique noire. Il s’agit des thèmes classiques de l’ethno-anthropologie comme problématique de la philosophie africaine. Il y a aussi des sujets d’intérêt socio-anthropologique liés à la dynamique des sociétés et à l’urbanisation rapide (syncrétisme religieux, évolution des structures traditionnelles du pouvoir…).