Historique de l'IFAN

Présentation de l’IFAN

L’Institut fondamental d’Afrique noire (IFAN) est créé en août 1936, par arrêté n° 1945/E du Gouverneur général de l’Afrique occidentale française (AOF), Jules Brevié, et le poste de Secrétaire général fut occupé par Théodore Monod qui prend ses fonctions à Dakar à partir de juillet 1938.
Institut fédéral de recherche, il était implanté à Dakar (capitale de l’AOF) avec des centres locaux dans les différents territoires : Saint-Louis, Abidjan, Bamako, Cotonou, Niamey, Ouagadougou, des centres associés (Douala et Lomé) et des bases (Atar, Diafarbé, Mont-Nimba).
En 1960, l’IFAN a été intégré à l’Université de Dakar. Dès lors, les centres locaux et associés sont devenus autonomes.
En 1966, l’IFAN, tout en gardant son sigle, est devenu Institut fondamental d’Afrique noire.
En 1986, il a pris son nom actuel IFAN Cheikh Anta Diop, après le décès du professeur Cheikh Anta Diop, l’un de ses plus éminents chercheurs.
Ses principaux Directeurs ont été successivement :
      Théodore MONOD (1938-1965), naturaliste ;
      Vincent MONTEIL (1965-1968), islamologue ;
      Pierre FOUGEYROLLAS (1968-1971), philosophe ;
      Amar SAMB (1971-1986), islamologue ;
      Abdoulaye Bara DIOP (1986-1995), sociologue ;
      Djibril SAMB (1995-2005), historien en philosophie ;
      Papa NDIAYE (2005-2011), biologiste ;
       Hamady BOCOUM (2011 à 2016), archéologue ;

    Abdoulaye TOURÉ, (depuis 2017), historien

Six départements

Départements     Laboratoires
1.    Sciences humaines     Géographie
    Anthropologie physique
    Préhistoire-Protohistorique
    Sociologie
2.    Langues et Civilisations     Anthropologie culturelle
    Littérature et Civilisation africaines
    Islamologie
    Linguistique

3.    Biologie animale    Biologie marine, Zoologie des Invertébrés terrestres et des Vertébrés Terrestres.
4.    Botanique et Géologie    Botanique, Géologie, Carbone 14
5.    Information Scientifique     Service des Publication, Service de l’Audiovisuel, Service de la Documentation, Service des Archives.
6.    Musées     Musée Théodore Monod d’Art africain, Musée historique de Gorée, Musée de la Mer.


Les missions de l’IFAN

— d’effectuer, de susciter et de promouvoir des travaux scientifiques se rapportant à l’Afrique noire en général et à l’Afrique de l’Ouest en particulier ;
— d’assurer la publication et la diffusion des études et des travaux d’ordre scientifique se rapportant à sa mission ;
— de constituer dans ses musées, ses archives et sa bibliothèque les collections scientifiques et la documentation nécessaire à la connaissance et à l’étude des questions intéressant l’Afrique noire ;
— de participer à l’application des règlements concernant le classement des monuments historiques, les fouilles, l’exploration des objets ethnographiques ou d’art africain, la protection des sites naturels, de la faune et de la flore ;
— de collaborer à l’organisation de colloques et de congrès internationaux et à l’établissement d’une coopération et des échanges avec les instituts nationaux et internationaux similaires ;
— de participer à la renaissance culturelle de l’Afrique et à l’africanisation des programmes d’enseignement, notamment en diffusant par tous les moyens (conférences, publications, séminaires etc.), les résultats de ses études.
Il y a trois types de personnels :
1.    Le Personnel Administratif Technique et de Service (PATS)
2.    Le Personnel Enseignant et de Recherche (PER)
3.    Le personnel des agents de sécurité
    Le personnel contractuel