Appel à projets de recherche sur les rapports sociaux de sexes et / ou la masculinité positive au Sénégal

Le laboratoire  Genre et Recherche  Scientifiques de l’IFAN Cheikh Anta Diop vous informe du lancement de l’appel à projets de bourses de recherche d’une valeur 2 millions de FCFA  pour des thématiques qui concernent   les rapports sociaux de sexes et / ou la masculinité positive au Sénégal. L’appel à projets lancé le 16 mars 2024  sera clôturé le 27 mars 2024.

Contexte et justification

Les enjeux égalitaires sont devenus une préoccupation principale à la fois pour renforcer la démocratie et pour atteindre les objectifs du développement durable. La recherche est un pilier fondamental de connaissance pour éradiquer les inégalités de genre. Pour renforcer la visibilité des travaux scientifiques sur ces différents enjeux égalitaires, L’IFAN (laboratoire Genre et recherches scientifiques), à travers le projet « la masculinité positive et transformatrice : « Leaders locaux et changement de comportements en matière d’égalité des sexes», financé par la Belgique et mis en œuvre par le  PNUD, lance un appel à projets pour soutenir des recherches portant sur les rapports sociaux de sexes et/ou sur la masculinité positive au Sénégal.

Objectif et conditions de financement

L’objectif du projet est de financer des chercheurs intéressés à développer des connaissances sur l’inclusion sous les quatre axes suivants: 1. économique et social, 2. juridique-politique et 3.  sur les questions environnementales.

Les thématiques d’intérêt peuvent  questionner plusieurs thèmes ci-après  identifiés, mais pas exclusivement, violences faites aux femmes, femmes et enjeux écologiques, code de la famille et discrimination entre les sexes, sport et transformation des rapports sociaux de sexes, l’accès des femmes au foncier/ autonomisation des femmes, inégalités dans l’espace politique/ parité, masculinités hégémonique/positive, pouvoir de décision des femmes au sein de la famille / inégalités sociales et de genre, les jeunes, les personnes vivant handicap, les personnes âgées  et la question de l’égalité dans un contexte de transition démographique, entre autres.

Les projets soumis devront également être portés par des chercheurs et/ou/ docteurs/ doctorants des universités sénégalaises. Les lauréats vont travailler avec l’équipe de recherche de l’IFAN (laboratoire genre et recherches scientifiques) pour mettre en œuvre leur recherche.

Les projets soumis (4 pages maximum) devront préciser le titre, l’objet, la problématique, les objectifs et la méthodologie (la méthodologie doit inclure une approche empirique qui implique les réseaux de masculinité positive déjà crées par le PNUD).

Ils devront aussi proposer une planification de mise en œuvre de leur recherche jusqu’à la soumission d’un manuscrit (sous forme d’un article entre 25.000 et 30.000 signes) avant le 10 mai 2024.

Les propositions peuvent aussi être issues d’une thèse de doctorat soutenue et portant sur ces enjeux.

Les articles soumis seront transmis au bailleur et les partenaires. Il est aussi prévu un processus de publications avec  le laboratoire Genre et recherches scientifiques (LGRS) de l’IFAN.

Modalités du prix et critères de sélection.

  • Trois projets individuels seront financés, en tenant compte de leur pertinence, du profil du/de la candidat(e) et de la diversité des sujets proposés en respectant un équilibre géographique (couverture nationale), de recherches et le genre : dimensions économique-sociale, écologique, juridique-politique.
  • Les 3 projets de recherches sélectionnés par le jury seront financés chacun à hauteur de 2 millions de Francs  CFA.
  • Les candidats(es) doivent être jeunes chercheurs/ enseignant-chercheurs/ (docteurs, doctorants ou ayant au moins un niveau de Master (Bac+5) dans les universités sénégalaises en sciences humaines  sociales, juridiques et politiques (sociologie, anthropologie, histoire, géographie, Études du développement, Études de genre, science politique, relations internationales, Droit etc.  

Ils /elles doivent être entièrement disponibles pendant la réalisation de la recherche (28 mars-15 mai 2024) et disposé à travailler avec l’équipe de recherche.

Constitution du dossier de candidature

  • Projet de recherche (maximum 4 pages) précisant le titre, le contexte, les questions de recherche, la méthodologie et le planning.
  • Curriculum vitae (2 pages) et diplôme le plus élevé).

Processus de sélection

PériodeActivité
16 marsLancement de l’appel à proposition
27 marsDernière date de Réception des dossiers de candidature
31 mars et notifications aux candidatsAttribution des prix.
1er au 10 avrilMise en œuvre enquête (éventuelle) avec le laboratoire genre de l’IFAN et les réseaux de masculinité.
10 maiSoumission des résultats sous forme d’article.

Le dossier est à soumettre par mail sur ces deux adresses simultanément:

Saliou17.ngom@ucad.edu.sn et khadijatou.sam@undp.org  

Parution de deux numéros du bulletin Série B : Sciences Humaines de l’IFAN

La scolarisation et l’alphabétisation accrues, la codification de plus d’une vingtaine de langues, de nouvelles modalités d’écriture et de lecture rendues possibles par le numérique, l’essor de littérature écrite en langue nationale etc. sont autant de mutations survenues ces dernières décennies, au Sénégal, dans les domaines de l’écrit, de l’écriture, du texte. Le tome LXI des Bulletins de l’IFAN, Série B, est un numéro thématique qui procède à la recension, à la description et l’interprétation de productions langagières scripturales, en wolof, pulaar, français et arabe.

Le tome varia LXII, se compose quant à lui de deux volumes qui explorent une variété de sujets selon des approches et des démarches relevant des sciences humaines et sociales notamment de l’histoire, de la géographie environnementale, de la préhistoire, de l’archéologie, de la linguistique, de la philosophie et de la sociolinguistique.

Ces deux tomes sont disponibles au service des publications de l’IFAN. Pour rappel, Le Bulletin B de l’Institut Fondamental d’Afrique Noire  est une revue scientifique à comité de lecture crée depuis 1936.